#7: Maquisard - La Reid - Hestroumont - Rohaimont - Maquisard

Distance : 5,9 km
Dénivelé positif: 120 m
Traverse: Bois, villages.
Difficulté: Moyenne.  Bons chemins à 70% mais quelques passages boueux par temps humide et envahi par la végétation le long d'un pré.
Ne convient pas pour chaises roulantes ou voitures d'enfant.

Départ: La Reid - Monument au Maquisard Inconnu
Arrivée: La Reid - Monument au Maquisard Inconnu

Ballade assez courte et sans dénivelé important qui offre un bon mélange de chemins campagnards et forestiers avec une magnifique fin de parcours dans le bois de Rohaimont.

maq-lareid-hest-rohai-maq-gen.jpg

maq-lareid-hest-rohai-maq-deniv.jpg

Il y a moyen de rejoindre notre point de départ et d'arrivée par la ligne 388 Verviers - Spa (extension Becco - La Reid) de la TEC, mais il n'y a qu'un bus dans les deux sens tôt le matin, vers 13h et en fin d'après-midi.

Nous Préférons donc la voiture et la laissons parking devant le monument au Maquisard Inconnu situé sur la route de Spa à Remouchamps.

maq-lareid-hest-rohai-maq-01.jpg

Avant d'entamer notre ballade, pénétrons dans l'enclos et dirigeons-mous dans le fond: nous y découvrons une stèle qui rend hommage aux nombreux résistants qi ont perdu la vie dans les Ardennes pendant le deuxième conflit mondial.

maq-lareid-hest-rohai-maq-02.jpg

Revenant sur nos pas , nous voici devant le tourniquet qui indique le début du sentier que nous empruntons pour notre ballade du jour.

maq-lareid-hest-rohai-maq-03.jpg

Nous le suivons sur 150m avant de tourner à gauche dans un sentier peu visible un peu envahi par le taillis. Un petit fléchage sur un arbre à droite nous indique son début peu visible. Avançons sans crainte car ça passe sans problème.
Ce sentier rejoint la route Spa - Remouchamps 350m plus loin, juste à l'endroit où un trottoir vient d'être aménagé pour notre plus grand confort. Belles vues sur la vallée et le village de Becco sur l'autre versant.

maq-lareid-hest-rohai-maq-04.jpg

Nous prenons à droite et descendons la route vers La Reid et entre les villas sur 450m, où le chemin Henri Mansters part à droite, juste avant une villa en style "chalet Suisse" en crépis blanc (le chemin mène à une aire de pic-nic mais la plaque indicatrice a disparue avec les travaux...)

maq-lareid-hest-rohai-maq-05.jpg

Nous dépassons l'aire de pic-nic et atteignons notre prochain changement de direction après 300m et quelques tournants: Nous tournons à droite à presque 180 degrés dans un sentier en descente entre prés et haies.

maq-lareid-hest-rohai-maq-06.jpg

Le sentier que nous suivrons sur 800m traverse un paysage agréable très campagnard mais comme plusieurs sources le traversent et le prennent parfois comme raccourci dans leur course vers la vallée, il y a toujours assez bien d'humidité, même par temps sec et ensoleillé. De bonnes chaussures de marche ne sont donc pas un luxe! La fin du sentier est indiquée par une croix noire juste avant le croisement du chemin asphalté qui mène vers quelques maisons.

maq-lareid-hest-rohai-maq-07.jpg

maq-lareid-hest-rohai-maq-08.jpg

Nous suivons ce chemin en descente sur la gauche. Nous apercevons la ferme de Fancheumont (gîte) à gauche du chemin, mais nous allons le quitter après 100m, à hauteur d'un poteau électrique avec un fléchage qui nous indique un sentier qui part à droite et qui longe l'orée du bois à quelques mètres à l'intérieur du bois.

maq-lareid-hest-rohai-maq-09.jpg

Après 200m, ce sentier sort du bois et aboutit dans un pré que nous pouvons traverser en utilisant les portillons pour piétons prévus à cet effet. Notre sentier continue à gauche du poteau de clôture visible au milieu de la photo suivante: le deuxième portillon est difficile à voir sur la photo mais se trouve devant nous à 20m entre les rangées d'arbres

maq-lareid-hest-rohai-maq-10.jpg

Les 300m qui suivent sont assez difficiles car le sentier est coincé entre le pré et le bois et est presque entièrement envahi par les hautes herbes et des buissons issus de semis spontanés.

Bientôt, il s'élève en tournant à droite et devient plus praticable. Encore 150m et nous voici à la croisée avec le chemin de Rohaimont. Notre route continue tout droit dans le chemin de Fandry.

maq-lareid-hest-rohai-maq-11.jpg

Ce chemin bien large et en très bon état nous conduit 500m plus loin à une bifurcation dont nous suivons le chemin à droite (presque tout droit) pour pénétrer dans le grand bois de Rohaimont.

maq-lareid-hest-rohai-maq-12.jpg

Le chemin forestier tourne à gauche après 100m et nous fait traverser des massifs d'épicéas et de feuillus.

maq-lareid-hest-rohai-maq-13.jpg

A la prochaine croisée de chemins après encore 400m, nous voici à une très vieille croix d'embannement dont il en subsiste quelques unes dans la région. Elles marquaient les limites des terres appartenant aux prince-évèques de Liège.

maq-lareid-hest-rohai-maq-14.jpg

Notre route tourne ici à droite en montée. Nous restons sur ce chemin jusqu'à la bifurcation suivante, située à une distance de 250m. Nous poursuivons une fois de plus vers la droite.

maq-lareid-hest-rohai-maq-15.jpg

Le chemin forestier prend ici une allure majestueuse avec la traversée de futaies de hêtres et de pins sylvestre sur près de 1,4km. Je vous conseille vivement cette ballade en été ou à l'automne par temps ensoleillé!

maq-lareid-hest-rohai-maq-16.jpg

maq-lareid-hest-rohai-maq-17.jpg

Arrivé au bout du chemin, il aboutit à l'arrière de monument au maquisard et décrit un léger virage à gauche pour le contourner.

maq-lareid-hest-rohai-maq-18.jpg

300m plus loin, nous débouchons à gauche du parking où nous avons laissé notre voiture au départ.

J'espère que vous avez apprécié cette ballade et vous donne rendez-vous dans la région pour une nouvelle promenade. A bientôt!

 

Commentaires

  • Chers amis

    En prennant la route pour effectuer cette nouvelle ballade, j'ai croisé un car qui transportait
    des Japonais.
    On les voit à Bruxelles, surtout à Bruges, mais je ne serai pas étonné de les voir débarquer
    à Theux ou dans les environs. Je les vois serpenter les sentiers que tu nous décrit avec tant de poésie
    et de passion , prendre des belles photos et garder de cette belle région un souvenir sans pareil.

    Une nouvelle fois ce parcours, est abondament illustré et façon de parler,on peut effectuer celui ci ( presque) les yeux fermés.

    Cela respire le bon air ( O. Pas CO2 ) , on est loin de ce monde excité, de cette nervosité journalière, des bruits de la ville.
    Je sens que je vais me refaire une santé et donc entamer cette promenade.

    D'abord, renfons hommage aux résistants qui ont aidé à combattre l'envahisseur. Ceux qui sont restés dans l'ombre
    mais dont les actions étaient certes utiles
    Dans cet endroit de recueillement, avec ce silence poignant, on peut s'imaginer quel a été l'enfer dans cette région.
    Aux bérets verts, notre connaissance.

    Je passe le tourniquet, qui pourrait quelque peu être huilé . Que le prochain promeneur n'oublie pas sa burette .
    Je constate , j'ai même la certitude, je ne rencontrerai ni motocyclette, ni cavalier
    La moto représentée sur le signal d'interdiction est rétro, juste d'après guerre, sans doute une Peugeot P55C de 1949 ?

    Laissons le maquis derrière nous et apprécions cette vue dégagée sur cette belle vallée.
    Cette fois j'ai emporté des jumelles. Cela m'avait fait défaut précédemment. J'ai ainsi pu admirer un village rural et ses petites exploitations
    agricoles . Pour les connaisseurs "super zoom" grossissent jusque 125 fois. Qualité de lentilles (28 mm)" Ruby Coated"
    Netteté exceptionnelle et contraste sans pareil... Prix très abordable.

    Et voici. Le petit chemin......qui sent la noisette
    Le petit chemin......n'a ni queue ni tête
    Ça vous dit quelque chose cette chance de Mireille?
    Mais pourquoi chanter, me direz vous? Quand on parle de PIC NIC cela me rend de bonne humeur.

    Et je tourne, et calcule, un rond est égal à 360 degrés donc 180 degrés étant la moitié, je me présente face
    au sentier en descente, entre prés et haies. Et c'est qu'il a raison. C'est bien décrit. Hein!

    Oh la la, ici je m'enfonce pas mal,. Je repère les meilleurs endroits pour le passage, mais pas de quoi m'impressionner
    C'est une ballade quand même!
    Je me disais bien que je portais ma croix, d'autres l'auraient t ils portée avant moi ?, car à la fin du sentier, une croix noire
    est là plantée. Je pose la mienne aussi mais vous ne la verrez pas, elle est écologique, donc biodégradable.

    Je m'assied quelques instant sur la poutre du ranch, et attire vers moi ce cheval. Bien seul....
    Quelques hénissements plus tard, une trouée apparaît et j'aperçois le ciel bleu et quelques personnes qui promènent
    Je fais in brin de causette, ils logent dans un gîte, un peu plus loin, il est situé entre forêt et pâturage, construit en pierres du pays.
    Ici ce n'est pas le moyen age, poteaux electriques en vue et comme le signale notre guide photo " Suivez la Flëche .....

    Ah ! Ici ça se corse , faut t il payer un droit de passage, acheter une vignette. J'examine la roulotte, je voulais dire
    la station de payage, heureusement rien de tout cela, les autorisations sont valable à toute personne effectuant cette ballade.

    ATTENTION. Ici, faudra pas avoir peur du grand méchant loup, J'ai bien un petit panier avec une dernière galette, mais je n'ai
    pas de petit chaperon rouge. Je peux donc pénétrer dans le grand bois de Rohaimont
    Toute belle la nature qui nous entoure, un nid de fourmis à ma gauche, un hérisson à ma droite qui s'enfuit. Que de belles rencontres
    Je m'arrête quelques instants à une croix, à côté sur un arbre, en grand le mot "Danger"
    Je ne m'attarde donc pas trop et contate qu'il y a encore près de 2 km pour arriver à destination.

    Pas trop fatiguante, cette ballade est un régal pour les yeux.
    EVASION et RELAXATION deux mots qui me viennent à l'esprit. Et. FELICITATIONS pour ce travail de repérage et de guidage

Les commentaires sont fermés.